ARTONNE, Vendredi 15 Novembre 2019, 7 °C, Nuageux
|

Présentation de la commune

La commune d'Artonne située au pied des Combrailles  et aux confins de la Limagne nord, regroupe plus de 900 habitants regroupés essentiellement sur 3 entités : le bourg  principal d'Artonne et les hameaux de Glénat et Bicon. Quelques lieux-dits sont également rattachés à la commune : La Ronzière, La Beaume, Le Puy Merle, Bellecombe, Chantelauze, Champfort, Nantillat, Les Bardons, Fradet, Pouvrel, Montclar. Ces dix dernières années Artonne a gagné une centaine d’habitants.  D'une superficie de 1748 hectares, dont 33 hectares de forêt, le territoire communal s'étend à une altitude oscillant entre 330m (bord de Morge) et 533m (les Puys), le cœur du village se situant autour de 400m. Le relief de la commune d'Artonne est marqué par un dénivelé prononcé selon un axe nord-sud :

- la région basse est située au sud de la commune : protégée des vents venant d'ouest et du nord, ce secteur est composé d'anciens plans d'eau et marais asséchés pour l'agriculture. Les points les plus bas sont atteints à l'extrême sud-est du territoire, au niveau de la Morge et de la gorge qu'elle a ainsi créée (330 m d'altitude).

- la région haute au nord du territoire est constituée de points culminants, tels que le puy St Jean (456 m), et les Puys (533m).

- entre ces deux secteurs, la zone des coteaux, bien exposée et protégée des intempéries venant d'ouest et du nord, constitue un secteur favorable pour accueillir le groupement humain. Les terrains de cette zone présentent de très faibles pentes ; le bourg se positionne ainsi sur un replat

 La commune a conservé son caractère rural, 80% de la superficie soit environ 1400 hectares sont consacrés à l’agriculture, essentiellement à la culture. On ne dénombre qu’une seule exploitation bio et une exploitation orientée vers le maraîchage renouant ainsi avec une vieille tradition locale. Quelques vignes sont encore cultivées mais leur superficie a fortement diminué au cours des dernières années (94 hectares en 1828, 11 hectares en 1970 il reste environ 2 hectares aujourd’hui).

Un projet de réimplantation de cépages nobles doit se réaliser dès l’automne 2019 sur des terrains communaux.

 Une boulangerie et une épicerie bar tabac maintiennent une activité commerciale au sein du bourg. Deux écoles (160 élèves), une agence postale, une bibliothèque, de nombreuses associations permettent une vie sociale riche et dynamique. Plusieurs artisans sont installés sur la commune.